Ça me fait mal de l’admettre, mais selon les sages paroles de Jon Snow, « l’hiver arrive ». Alors, en tant que motards, il est temps de se préparer à la vague de froid qui va sans doute s’abattre sur notre moto pendant la longue, sombre, humide et franchement merdique saison hivernale (du moins pour les motards).

Ranger sa moto jusqu’au printemps

Même si l’on vous dit qu’il suffit de laisser votre moto sur la béquille latérale et de l’envelopper d’une bâche… ce n’est pas le cas. Alors pourquoi prendre le risque ?

Avant de recouvrir la moto d’une housse synthétique et d’isoler la batterie – pour qu’elle ne se vide pas au fil du temps -, nous vous recommandons au minimum de retirer toute l’essence du réservoir et des conduites de carburant. Toutefois, si votre moto est à injection, vous remplirez le réservoir en ajoutant un additif stabilisateur de carburant. Veillez à faire tourner la moto pendant quelques minutes afin que l’ensemble du système d’alimentation entre en contact avec l’additif.

Même si l’on vous dit que jeter votre moto sur la béquille latérale et l’envelopper dans une bâche sera « doux comme une noix »… ce ne sera pas le cas. Ce serait 50/50 pour ce qui est de le démarrer une fois que le temps se réchauffe. Alors pourquoi prendre le risque ? Le fait de remplir le réservoir d’essence fraîche empêche l’air de pénétrer et d’oxyder le réservoir, et lorsque vous décidez de monter à bord, vous n’avez pas à vous soucier de trouver un réservoir et de le remplir.

Isoler la batterie

Ensuite, il faut isoler la batterie. Pour ceux d’entre vous qui ont un garage avec des prises de courant, ce sera facile. Il suffit de la brancher sur un chargeur d’appoint et le tour est joué. Pour ceux qui n’ont pas ce luxe, il est préférable de retirer la batterie en toute sécurité et de la connecter au chargeur de manière plus pratique. Pour tous ceux qui possèdent une batterie au lithium-ion, il suffit de débrancher la borne négative et la batterie conservera sa charge jusqu’à un an.

Nettoyage complet

Un nettoyage complet de votre moto est un bon début, car il permet d’éliminer toute saleté susceptible de corroder votre moto. Une fois sec, il est toujours bon de cirer la peinture après un nettoyage au savon et éventuellement de vaporiser un produit de protection au silicone sur les plastiques. Si vous avez vraiment envie de nettoyer, vaporisez un chiffon propre avec un lubrifiant en spray et essuyez toutes les surfaces métalliques brillantes ou anodisées pour éviter qu’elles ne rouillent ou ne se corrodent (ne PAS lubrifier les disques de frein).

N’oubliez pas de nettoyer et de lubrifier la chaîne également, car c’est l’élément le plus susceptible de rouiller. Travaillez le dégraissant avec une brosse, lavez-le et regraissez-le avec du lubrifiant pour chaîne (plus il y en a, mieux c’est).

Huile moteur : changer ou ne pas changer ?

Si l’huile a l’air un peu trouble ou si vous devez faire une révision prochainement, vidangez-la et remplissez-la d’huile neuve. Vérifiez votre manuel pour trouver le bon type pour votre moto, ou vous pouvez simplement le googler, ou me demander 🙂.

Scellez l’échappement et la boîte à air avec des sacs en plastique épais et fixez-les avec des élastiques. Si vous en voulez le plus, vous pouvez retirer les bougies d’allumage et pulvériser un peu d’huile pour éviter la corrosion sur les parois des cylindres du moteur. Ce n’est probablement pas nécessaire, mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez.

Et la vidange du liquide de refroidissement ?

Cela dépend entièrement des conditions de température probables et de la configuration du liquide de refroidissement. Si le liquide de refroidissement est suffisant, il ne devrait pas geler et rompre les conduites de liquide de refroidissement. Si vous utilisez de l’eau (qui se dilate lorsqu’elle est gelée), retirez-la du système de refroidissement et rincez-le avec un liquide de refroidissement/antigel spécial moto.

Pneus

Gonflez et élevez les roues avant et arrière sur des béquilles de paddock ou une béquille centrale. Cela permet d’éviter les déformations.

Couverture

Enfin, achetez une housse synthétique pour votre précieux et (espérons-le) propre destrier. Le vieux drap de coton de tante Rosaria que votre femme vous suggère n’est pas bon, car le coton attire l’humidité et peut pourrir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *